Comment lancer un business dans l’impression (à l’heure du numérique) ?

Certes, un projet d’imprimerie nécessite quelques équipements de pointe, mais il s’accommodera parfaitement d’un local modeste, voire d’une pièce dans votre domicile, pour commencer. Si vous n’avez pas les moyens de vous payer un local sur une rue passante avec un flux intéressant, le web sera votre terrain de chasse, avec pourquoi pas un service de livraison à domicile des documents imprimés. Voici comment lancer votre business d’impression à l’heure du numérique !

La filière de l’impression résiste… et s’autorise même une belle croissance !

Pour tirer son épingle du jeu à l’heure du numérique, votre imprimerie devra choisir une spécialisation forte. A vous de voir, en fonction de votre budget : la sérigraphie des t-shirts, l’impression d’enseignes en vinyle, l’impression d’objets en 3D, les bulletins de vote, etc. L’investissement le plus important et le plus décisif que vous devrez réaliser sera celui de vos machines d’impression. Votre choix devra être dicté par votre budget, mais aussi par le type d’impression que vous souhaitez proposer : imprimante à jet d’encre, imprimante laser, imprimante de sérigraphie, imprimante offset, imprimante 3D, etc. Si vous imprimez des cartes de visite, il peut être préférable de choisir une imprimante laser, tandis qu’une presse offset réduira vos coûts si vous imprimez de grands volumes pour des entreprises, des cabinets d’avocat ou encore des étudiants. L’imprimante à sérigraphie sera quant à elle nécessaire si vous prévoyez d’imprimer sur des tissus.

Si un projet autour de l’impression à l’heure du numérique peut surprendre à premier abord, il faut savoir que cette filière génère plus de 80 milliards d’euros par an en Europe,… soit plus qu’il y a cinq ans. En revanche, les clients sont de plus en plus exigeants et la concurrence est rude. A vous de faire la différence avec un service client réactif, des impressions impeccables, des machines performantes et bien entretenues, etc.

Un stock, des machines performantes et une formation

Pour concevoir des articles imprimés pour vos clients, vous aurez besoin d’un logiciel de conception et d’un ordinateur capable de l’exécuter correctement dans des délais raisonnables et sans compromettre la qualité du résultat. Votre choix de logiciel et d’ordinateur dépendra du type d’impression dans lequel vous comptez vous spécialiser. Vos options peuvent aller des simples programmes de bureau (qui feront largement l’affaire pour la conception de cartes de visite et de documents classiques) à des programmes de conception spécialisés haut de gamme pour concevoir des images vectorielles. Quel que soit le programme que vous choisirez, assurez-vous que votre ordinateur est capable de le faire tourner correctement… mais aussi de disposer les compétences en interne pour gérer vos commandes. Autrement, vous aurez besoin de recruter ou de confier ce travail à un freelance. Assurez-vous également de disposer d’une large palette de polices de caractères. Les clients peuvent être pointilleux sur ce point. Un choix limité en la matière vous posera quelques soucis et réduira votre marge de manœuvre. Quel que soit le type de support que vous aurez choisi pour votre prestation d’impression, vous aurez forcément besoin d’un stock décent, que ce soit en tissu, en vinyle, en papier, etc. Par exemple, si vous imprimez des cartes de visite, vous devriez avoir suffisamment de papier cartonné pour permettre aux clients de choisir la qualité et la texture qu’ils recherchent.

Vous aurez enfin besoin d’un système de coupe. Si vous imprimez des cartes de visite, vous aurez besoin d’un coupeur hydraulique ou d’un coupeur manuel pour que vos cartes soient bien dans les dimensions requises par votre client. Si vous imprimez des panneaux en vinyle, vous aurez besoin d’une machine professionnelle capable de découper des lettres et des graphiques dans du vinyle à endos adhésif. Naturellement, ces machines nécessitent un technicien pour le paramétrage, la maintenance et la manipulation. Il peut être intéressant de suivre une formation courte (mais accélérée) pour vous familiariser avec les différentes machines qui rythmeront votre quotidien en tant que patron d’une petite entreprise d’impression.